Pour(rave) party

30.000 teufeurs s'étaient données rendez-vous du 11 au 15 aôut dernier pour une rave party géante en pleine Réserve Naturelle des Coussouls de Crau. Et ce, seulement 2 semaines après celle qui s'était tenue près du rond point de la Fossette et qui avait rassemblé 5.000 personnes. Attila est passé sur la Crau pour la piétiner et y vomir ses ordures. Les conséquences sur la faune et la flore sont désastreuses.

 

Un rassemblement illégal

Bien entendu, aucune demande d'autorisation n'avait été déposée auprès de la Mairie de Saint-Martin-de-Crau ou de la Sous-Préfecture. Et on comprend pourquoi aux vues du résultat après leur passage en Crau.

Le bilan est édifiant : 

25 à 30.000 participants

3.000 véhicules en pleine réserve

45 hectares occupés

40 personnes mobilisées pour le nettoyage

60 tonnes d'ordures ramassées

Un coût de nettoyage estimé à 100.000 €

Survol de la rave party par un drone

 

Quelques photos des traces laissées par les raveurs

 

Nettoyage de la Crau après la pourrave party (Source : France 3)

 

Un site (mal) protégé !

Déja en 2011, une free party avait eu lieu dans la Crau. Elle avait rassemblé entre 3.000 et 5.000 personnes. Le Tribunal de Tarascon avait alors condamné les organisateurs en 2013. Nous savons donc que la Crau, par son étendue et son caractère "pseudo désertique" est le lieu rêvé des fêtards en quête d'espaces et de libertés. On pourrait presque les comprendre.

Nous aussi, nous aimons les lieux paisibles et les grandes étendues à perte de vue.
Nous aussi, nous aimons nous réunir entre amis pour faire la fête, boire et danser.
Nous aussi, nous tenons plus que tout à nos libertés et souhaitons les exprimer.

Mais pas dans ces conditions ! Pas au sein d'une Réserve Naturelle pour laquelle de nombreuses personnes oeuvrent toute l'année pour sa conservation et sa mise en valeur. Le Coussoul mettra des dizaines d'années à se reconstituer.

Les associations Agir pour la Crau et Nacicca ont porté plainte auprès du Procureur de la République.

 

Un commentaire sur “Pour(rave) party”

  1. Soluno dit :

    Les libertés sont hélas chamboulées, quand les grands s’octroient le droit de faire ce qu’il veulent en ne se souciant pas du résultat sur notre nature, comment voulez vous que les petits et sans cervellle ne se l’octroient pas. Désastres après désastres les deux extrémitées de l’humanité finiront bien par tout faire mourir et crèveront à leur tour en se demandant pourquoi . Le pire c’est que tout ceux qui sont au milieu et demandent le respect disparaîtront aussi alors que eux savent pourquoi . La terre et ses espèces mettront du temps à se reconstruire mais elle y arrivera elle est patiente. Sauf si notre engeance rajoute une guerre nucléaire par dessus tout ca.

Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour valider votre commentaire, merci de résoudre l'opération suivante:

Combien font 15 + 6 ?
Please leave these two fields as-is:
Ebuzzing - Top des blogs - Environnement