Urbanisation galopante à Saint-Martin-de-Crau !

Le syndrôme de "l'urbanisation galopante" a frappé notre commune. Selon la définition officielle, une urbanisation est dite "galopante" lorsque la croissance d'une ville est supérieure à la croissance de sa population. Dans le cas de Saint-Martin-de-Crau, le "galop" est plus proche du sprint d'Usain Bolt que de celui des moutons de la fête du printemps !

En effet, entre 1999 et 2009, la population de Saint-Martin-de-Crau a progressé de 3,2% pour s'établir à 11.300 personnes. Soit +0,32% par an et 355 personnes sur les 10 dernières années ! A titre de comparaison, la population des Bouches-du-Rhône sur cette période a progressé 2,5 fois plus vite que celle de Saint-Martin.

Mais, un évènement inédit s'est produit en 2009 ! Découverte d'une mine d'or, une star qui vient s'installée à Sain-Martin, Barack Obama qui voudrait louer une résidence secondaire à Moules…. ? On ne sait pas. Toujours est-il que cette année là, 709 permis de construire ont été délivrés sur la commune. Etonnant, non ?

Sur 2010, nous n'avons pas de chiffres. Mais la tendance a du être la même.  A tel point qu'un article de la Provence daté du 12 avril 2011 traitant des conditions de travail des salariés du services des impôts mentionnait "Les agents se plaignent de ne plus avoir les moyens de suivre le dynamisme de communes comme Graveson ou St-Martin-de-Crau où les demandes de permis de construire explosent". Ce sont les impôts qui le disent, et ils sont bien placés pour le faire !


Et quelles sont les principales conséquences de cette "urbanisation galopante" ?

> une pression foncière continue sur les espaces agricoles et naturels,
> une urbanisation anarchique au gré des opportunités foncières

Normal, me direz-vous quand l'objectif de 15.000 habitants est annoncé. Cet objectif est repris dans l'avis du commissaire-enquêteur concernant le projet de PLU. On peut lire : au niveau du développement urbain, il est annoncé > maîtriser la croissance de la population avec un objectif de 15.000 habitants.

Cela signifie que dans les années à venir la population de Saint-Martin-de-Crau devra progresser de 32% !!!

Vous me direz, vous, comment fait-on pour faire progresser la population d'une commune de plus du 1/3 tout en préservant les espaces agricoles et naturels. Ces logiques sont antagonistes !

Il est grand temps que Saint-Martin-de-Crau se dote d'une véritable politique urbaine !!!

> pour lire l'article de la Provence

Vous pouvez Laisser un commentaire.

Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour valider votre commentaire, merci de résoudre l'opération suivante:

Combien font 7 + 4 ?
Please leave these two fields as-is:
Ebuzzing - Top des blogs - Environnement