Saint-Martin-de-Crau déclarée en état de catastrophe naturelle

Suite aux inondations et coulées de boue du 2 au 10 novembre 2011. l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour 12 départements français par un arrêté du 18 novembre 2011 publié au Journal officiel le lendemain. La commune de Saint-Martin-de-Crau est concernée.

Le gouvernement a signé un arrêt portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle à la suite des intempéries qui ont frappé récemment le sud-est de la France. Cet arrêt va permettre aux victimes des inondations et coulées de boues qui ont touché plusieurs départements d’engager des procédures d’indemnisation. L’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour 312 communes, précisent les ministères de l’Intérieur, de l’Économie et du Budget dans un communiqué commun. Pour l’ensemble des régions touchées, le préjudice est estimé à entre 550 millions et 800 millions d’euros, selon le ministère de l’Intérieur.

Dans les Bouches-du-Rhône, les communes suivantes ont été identifiées :

  • Arles,
  • Fos-sur-Mer,
  • Maillane,
  • Maussane-les-Alpilles,
  • Paradou,
  • Saint-Etienne-du-Grès,
  • Saint-Martin-de-Crau,
  • Tarascon 

Au niveau de Saint-Martin-de-Crau  

Cette inondation fait suite à celles vécues sur la commune le 20/10/99 et le 01/12/2003. Elle pose de manière cruciale la problématique de l'urbanisation de la commune.

Ce danger est bien connu. En effet, au sein du Document Communal d'Information sur les Risques Majeurs (DCIRM) de la commune de Saint-Martin-de-Crau, on peut lire :
"De très fortes intempéries pourraient provoquer la saturation des différents canaux (Chapelette, Roubine de Raillon…) qui ne draineraient plus les eaux. Ce phénomène de saturation peut entraîner le ruissellement des eaux qui s’accumuleraient alors dans les points bas de la commune, qui s’inonderaient. C’est essentiellement la moitié ouest de la ville qui est concernée par ce risque. Le secteur de Caphan et, dans une moindre mesure, la zone agglomérée de Saint Martin de Crau, sont sous le niveau du canal de Craponne. En cas de rupture de berge, des secteurs peuvent être inondés par les eaux du canal." (DICRIM – Fiche sur les risques majeurs – 26.01.09)

Or, au niveau de la communauté de communes Arles-Crau-Camargue-Montagnette, le Programme Local de l'Habitat (PLH) mentionne les éléments suivants :
"La commune de Saint-Martin-de-Crau est la seule commune du territoire non soumise au risque inondation et possède donc des potentialités foncières importantes disponibles pour le développement urbain futur".
(ACCM – Programme Local de l’Habitat – adopté le 29.01.08 – p 25)

Face à ces contradictions, nous faisons part de nos inquiétudes auprès des services compétents pour les risques encourus liés à l'imperméabilisation des terres, à la densification et à l'augmentation des barrières artificielles du fait de l'étalement urbain de la commune. Rappelons que Saint-Martin-de-Crau ne dispose pas à date d'un Plan de Prévention des Risques d'Inondation (PPRI). Institué par la loi de 1995 relative au renforcement de la protection de l’environnement, le PPRI est un document stratégique cartographique, obligatoire et réglementaire qui concerne la prévention du risque d’inondation, vise à renforcer la sécurité des personnes, à limiter les dommages aux biens et aux activités et à éviter un accroissement des dommages dans le futur.

 

Vous pouvez Laisser un commentaire.

Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour valider votre commentaire, merci de résoudre l'opération suivante:

Combien font 4 + 2 ?
Please leave these two fields as-is:
Ebuzzing - Top des blogs - Environnement