Révision du PLU de Saint-Martin-de-Crau : mobilisons-nous !

La révision du PLU de la commune de Saint-Martin-de-Crau a été approuvée en Conseil Municipal le 29/03/18. Une enquête publique est lancée du 27/08/18 au 28/09/18 soit à peine 1 mois. Ce moment précis a été choisi car il est le plus judicieux pour tous : retour de congés, ou départ pour certains, rentrée des classes… En somme, la date idéale pour se plonger dans ce document de plusieurs centaines de pages. 

Et pour faire simple, la révision du PLU a été associée à 2 autres démarches : le schéma directeur de gestion des eaux pluviales et le zonage d'assainissement collectif et non collectif. Mais soyons beau joueur. La municipalité a découvert un outil formidable depuis peu : Internet ! Du coup, vous pourrez télécharger tranquillement depuis chez vous les 79 fichiers qui composent ces dossiers et même faire vos observations en ligne. Alléluia !

Attention, vous avez jusqu'au 28 septembre à 16h00 pour déposer vos observations

A moins que vous préfériez vous déplacer pour rencontrer le Commissaire enquêteur en personne : le 04/09 de 14h à 17h, le 12/09 de 9h à 12h, le 20/09 de 14h à 17h et le 28/09 de 13h à 16h. En plein pendant les heures de bureau, mais c'est un hasard.

Agir pour la Crau vous propose une synthèse globale de ce qui vous attend au niveau de la révision du PLU :

Une consommation d'espace de 120 hectares dont 25 en foin de Crau après les 400 hectares bétonnés entre 2003 et 2016. Ce qui est au contraire aux fortes attentes de l'Etat en matière de réduction de consommation d'espaces

1.050 logements à bâtir avec un étalement urbain contestable. Tout cela pour 746 personnes supplémentaires d'ici 2030.

Une extension non justifiée au niveau du secteur de la gare repérée comme un réservoir de biodiversité et concernée par un risque d'innondation (DDTM)

Au niveau de la zone logistique, aucune alternative au "tout-routier". Renforcer les mesures visant à restaurer la fonctionnalité écologique du site. Protéger les espaces agricoles périphériques (DDTM)

Une mauvaise évaluation des incidences du PLU sur la qualité de l'air et les nuisances sonores ainsi que sur leurs conséquences pour la santé de la population (Mission Régionale d'Autorité Environnementale) 

Un règlement des zones agricoles et naturelles trop permissif. Renforcer la protection de ces zones par des mesures plus prescriptives (Mission Régionale d'Autorité Environnementale)

Petite subtilité, qui ne nous aura pas échappé, 2 opérations figurent dans le SCOT du Pays d'Arles mais pas dans le PLU de Saint-Martin-de-Crau : celle de la Bergerie de Rousset et du Mas de Moussier. Etonnant non ?! Une petite vingtaine d'ha passés à la trappe ! Sans compter le déplacement de l'actuel Aldi vers le quartier des Hauts-de-la-Laure.

Voici en images un petit paerçu des principales opérations prévues :


Voilà, voilà. Vous savez tout, ou presque. Un projet qui consomme trop d'espaces, qui porte atteinte à la biodiversité locale et qui et se traduit par une mauvaise analyse des incidences sur la santé des habitants. Rien que ça !!!

Alors, entre le 27 août et le 28/09, donnez votre avis sur le projet de révision du PLU de Saint-Martin-de-Crau.

> En ligne, en cliquant sur ce lien : cliquez ici

> En vous rendant au Pôle Aménagement, 37 rue de la Plaisance à Saint-Martin pour consulter ces documents, donner votre avis dans le registre et rencontrer le Commissaire enquêteur.

Vous n'êtes pas obligé(e)s d'être Saint-Martinois(es) pour donner votre avis. Le respect, la défense de l'Environnement, de la biodiversité et des terres agricoles sont des causes modernes qui dépassent les frontières administratives.

On compte sur vous !


 

Un commentaire sur “Révision du PLU de Saint-Martin-de-Crau : mobilisons-nous !”

  1. Yohann B dit :

    Madame, Monsieur le Commissaire enquêteur

    Au regard du projet de PLU de St-Martin-de-Crau :

    NON à la consommation d’espace de 120 hectares dont 25 en foin de Crau. En effet, après les 400 hectares bétonnés entre 2003 et 2016, c’est trop ! Ceci, de plus, est contraire aux fortes attentes de l’Etat en matière de réduction de consommation d’espaces

    ​NON aux 1.050 logements à bâtir avec un étalement urbain fortement contestable. Tout cela pour … 746 personnes supplémentaires d’ici 2030.

    NON à l’extension injustifiée au niveau du secteur de la gare repérée comme un réservoir de biodiversité et concernée par un risque d’innndation (DDTM)

    Bien cordialement

    Yohann Brouillard
    Naturaliste, résident secondaire à St-Martin

Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour valider votre commentaire, merci de résoudre l'opération suivante:

Combien font 5 + 3 ?
Please leave these two fields as-is:
Ebuzzing - Top des blogs - Environnement