Entrepôphage

La commune de Saint-Martin-de-Crau semble être atteinte d'un mal incurable, l'entrepôphagie. Cette maladie virale conduit à la multiplication frénétique de hangars à camions, plus communément appelés entrepôts. Les symptômes se sont multipliés ces derniers mois : contestation grandissante de la population, destruction d'espaces protégés, pollution liée à la multiplication des camions. Ce mois-ci, la Casto(mathose) vient de frapper. Le pronostic vital est engagé.

 

Entrepôdémie
Le virus s'est répandu comme une traînée de poudre ces derniers mois. Pas moins de 5 crises enregistrées :

Projet Porteur de projet Surface entrepôt Surface terrain
Mas Boussard Nord Carnivor 362.000 m² 38 ha
Mas de Gouin Carnivor – Massa 77.000 m² 24 ha
Logiprest Katoen Natie 152.000 m² 57 ha
Maisons du Monde Maisons du Monde 99.300 m² 22,7 ha
PRD Castorama 110.500 m² 32,3 ha

…soit un total de 953.000 m² de tôles  pour 174 ha soit l'équivalent de 240 terrains de foot !

Autant dire que l'objectif du million de m² est atteint voire largement dépassé si l'on intègre les entrepôts déjà existants.

Fièvre bétonneuse
Les symptômes de cette crise sont bien connus :

  • opposition grandissante de la population : la pétition "entrepôts dans la Crau" a récolté plus de 1.100 signatures en quelques semaines.
  • mobilisation des médias
  • recours auprès des tribunaux

Mais rien n'y fait ! Les antibiotiques n'ont aucun effet sur les maladies virales…

Alors, serions-nous plutôt atteints d'une maladie bactérienne ? Selon les dictionnaires médico, "les bactéries sont des êtres vivants, unicellulaires, mais autonomes : elles puisent leur énergie dans le milieu où elles vivent, dupliquent toutes seules leur matériel génétique et se reproduisent par division cellulaire. Dans des conditions optimales, les bactéries prolifèrent très vite". Mais c'est bien sûr, il s'agirait donc bel et bien d'une bactérie !

Entrepôgène
Et les conséquences de ce type de maladie peuvent être graves :

  • disparition irréversible des terres agricoles et des espaces naturels
  • destruction d'espèces protégées
  • risques d'inondations aggravés par imperméabilisation des sols
  • pollution atmosphérique : gaz à effet de serre et particules fines

Mais, rassurons-nous, ce ne sera pas dans le court terme. A court terme, les messages de pseudo-création d'emplois l'emporteront sur les dangers courus par la population et la mise en péril de notre indépendance alimentaire. Prenons le dernier dossier en date, celui de Castorama. En façade, le projet annonce la création de 260 emplois, mais quand on y regarde de plus près, on constate en fait que 180 emplois existent dejà dans les entrepôts existants. Alors, création d'emplois ou délocalisations d'emplois !

Autre exemple emblématique, celui du Mas de Gouin. La encore, 200 emplois à la clé en effet d'annonce. Mais au total, 70 emplois détruits occupés aux activités agricoles sur place. Alors création d'emplois en brut ou en net !

Et au final, combien d'emplois vont disparaître du fait de la concurrence frontale exercée par les grandes enseignes de la distribution approvisionnées par ces entrepôts ? Et quand on sait que les activités logistiques participent en partie à la délocalisation des emplois du fait de produits importés de l'autre bout du monde, peut-on encore dire que le territoire est gagnant ?

Une chose est sûre : la Crau y perd son âme, sa biodiversité et sa richesse ! Au profit de qui ?

Entrepôthérapie
Sur ces 5 dossiers, notre association, avec ses nombreux partenaires (Nacicca, LPO, UDNV13, Collectif de Défense des Terres Fertiles…) s'est efforcée d'inscrire son action dans une véritable modernité, celle du moyen et du long-terme, celle du non-irréversible, celle du développement durable.

Nous sommes les partisans d'un véritable équilibre entre l'économique et l'environnement, refusant les positions extrémistes du "tout financier" ou du "tout protéger". Cet équilibre est menacé dans la Crau !

Nous continuons nos actions et appelons, comme toujours, à la seule thérapie possible : la mobilisation citoyenne.
Alors aidez-nous ou rejoignez-nous !


> Agir pour la Crau sur France 3 Méditerranée – 10.12.12 (se positionner à 5mn45 environ)

 

yes no Vous aussi, donnez votre avis !

 

Un commentaire sur “Entrepôphage”

  1. DJERARI Salim dit :

    Mesdames, messieurs
    Bonjour

    C’est de la folie furieuse ! La commune va devoir changer de nom :
    Saint-entrepôt de trop … ou que sais-je ?

    Heureusement que d’irréductibles citoyens informent et agissent.

    Bien à vous et bonnes fêtes.

Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour valider votre commentaire, merci de résoudre l'opération suivante:

Combien font 10 + 2 ?
Please leave these two fields as-is:
Ebuzzing - Top des blogs - Environnement