Longo Maï fête ses 25 ans le 27 juin

Vous avez aimé l'exposition arlésienne des 40 ans de Longo Maï. Vous en reprendrez bien une tranche avec la fête des 25 ans de la Coopérative du mas du Granier, le 27 juin prochain.

Pour ceux qui découvriraient cette coopérative autogérée, précisons qu'elle fait partie d'un réseau européen qui en fédère une dizaine d'autres entre le Mecklembourg et les Bouches du Rhône. Cet anniversaire vous permettra de vérifier que sa longévité tient les promesses de sa raison sociale : en Provençal, Longo Maï signifie « pourvu que cela dure ». 

Rassurez -vous, le protocole de cette cérémonie ne vous oblige pas à vous y rendre en costard-deux pièces-cravate. Tous les déguisements sont permis, sauf les uniformes militaires et les tenues policières, façon CRS. Aucune discrimination ne sera faite quant aux signes extérieurs d'une appartenance ethnique, religieuse ou culturelle. Après délibération, le comité organisateur a décidé d'accepter les pompiers et les acteurs de cirque dans leurs costumes professionnels.

Au cours de cette journée mémorable, vous aurez tout loisir d'explorer les coins et les recoins de nos quelques hectares d'oasis bio. Des griots maison se feront un plaisir de vous initier aux petits secrets de ses cultures, de ses prairies, de ses élevages, de ses produits farouchement préservés des atteintes d'une agriculture industrielle sous perfusion, d'herbicides, fongicides, insecticides et autres intrants homicides. Vous partagerez avec nous des projets de lutte contre le bétonnage de l'une des dernières régions steppiques d'Europe, contre le maraîchage intensif et ses dérives esclavagistes, contre la montée d'un populisme xénophobe et fascisant. Moult régalades de vos papilles gustatives et breuvages prodigués par les cuisinier(e)s, les barmen et les barmaids ad hoc de la buvette égaieront les intermèdes de votre séjour. Le tout assaisonné par une bande de furieux dotés d'instruments de musique plus ou moins traditionnels.

Idéologues du choc des cultures, millénaristes de la fin du monde, pervers polymorphes, nostalgiques de « Maréchal nous voilà », vendeurs d'indulgences vaticanesques, fanatiques de Koh Lanta, accrocs aux war games, agents (secrets) doubles ou triples, chasseurs et parachutistes d'active s'abstenir. Et que la fête commence !

 

Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour valider votre commentaire, merci de résoudre l'opération suivante:

Combien font 6 + 3 ?
Please leave these two fields as-is:
Ebuzzing - Top des blogs - Environnement