Calanques : pétition contre le rejet de boues rouges

Le Parc National des Calanques est une aire de protection depuis 2012. Depuis près de 50 ans, la Ste Alteo, site de production d'alumine (qui sert à fabriquer de l’aluminium) situé à Gardanne, près d'Aix-en-Provence, bénéficie d'un droit d'expédier en mer ces résidus, à 7 km au large de Marseille et Cassis.
 
Plus de 20 millions de tonnes de boues rouges ont été ainsi déversées sur les fonds marins de la fosse de Cassidaigne. Plusieurs associations de défense de l'environnement et de riverains dénoncent la toxicité de ces boues rouges.
 
L'industriel affirme avoir amélioré son procédé de production et ne plus avoir besoin de déverser des rejets solides, mais uniquement des effluents liquides.
 
Pour Ségolène Royal, "il aurait fallu avoir le courage d'imposer à l'entreprise une mutation du site et une dépollution". "Là, l'entreprise a obtenu une dérogation pour continuer à polluer", a-t-elle ajouté, espérant "qu'il y aura des recours pour que toute la clarté soit faite".
 
"Les dernières enquêtes de l'Anses (Agence française de sécurité alimentaire et sanitaire) publiées il y a quelques jours ont bien montré qu'à l'endroit des rejets, il y avait une contamination beaucoup plus forte, notamment en mercure", une pollution "dangereuse pour la santé", a-t-elle noté.
 
Il est impensable qu'un site naturel doive continuer à subir la pollution par une entreprise en toute légalité
 
 
 

4 commentaires sur “Calanques : pétition contre le rejet de boues rouges”

  1. Louve Blanche dit :

    Je suis d’accord avec la pétition à 100% intolérable de sacrifier des sites naturels ainsi !

  2. framberry dit :

    S’oppose à la destruction délibérée et volontaire des Calanques

  3. amélie dit :

    CONTRE !

  4. sushiee dit :

    contre

Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour valider votre commentaire, merci de résoudre l'opération suivante:

Combien font 12 + 9 ?
Please leave these two fields as-is:
Ebuzzing - Top des blogs - Environnement