Les Bouches-du-Rhône, malades de l’urbanisation

Rappelant que chaque année, les villes du département gagnent plus de 1.000 ha sur les terres agricoles, Philippe Chansigaud, porte-parole de la Confédération Paysanne des Bouches-du-Rhône, livre sa propre analyse sur la situation de Saint-Martin-de-Crau dans un interview video réalisé pour le célèbre site internet "News of Marseille".

 

L'agriculture représente un secteur d'activité essentiel dans les Bouches-du-Rhône : ce sont 6 000 exploitations, 25 000 emplois directs ou indirects, 600 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel pour 214.000 ha, soit 41 % de la surface totale du département.

Malgré cette importance considérable, notre territoire perd chaque année 1.200 ha de terres agricoles, soit la surface de 2.000 terrains de football (Source : Chambre d'Agriculture des Bouches-du-Rhône)

Développement de l’habitat, zones d’activités, logistique,… sont de bonnes raisons pour jouer la carte de l’étalement urbain. Étalement urbain qui est pourtant combattu depuis plus de 10 ans par les lois et réglementations, en préconisant notamment de « reconstruire la ville sur la ville ». En effet, c’est en densifiant les zones déjà urbanisées, en réfléchissant à deux fois avant de réaliser de nouveaux aménagements, que nous économiserons l’espace agricole.

En dehors de la question essentielle de la survie des agriculteurs, pour quelles (bonnes ) raisons faut-il protéger les terres agricoles ?

  • Pour nourir la population avec une agriculture de proximité
  • Pour préserver l'environnement, gérer les espaces naturels, améliorer notre cadre de vie,
  • Pour maintenir à niveau, grâce à l'arrosage, la nappe phréatique de la Crau qui alimente plus de 250.000 personnes
  • Pour limiter la pression foncière et la spéculation immobilière
  • Pour maintenir l’identité d’un territoire avec des labels de qualité (ex: AOC Foin de Crau…)

 Soulignons que sur Saint-Martin-de-Crau, l'agriculture emploi 11% des effectifs salariés de la commune, soit autant que l'industrie ou les services aux entreprises !


Pour lire le témoignage vidéo de Philippe Chansigaud, porte-parole de la Confédération Paysanne, cliquez ici
 

Source : News of Marseille (www.newsofmarseille.com)

Vous pouvez Laisser un commentaire.

Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour valider votre commentaire, merci de résoudre l'opération suivante:

Combien font 10 + 12 ?
Please leave these two fields as-is:
Ebuzzing - Top des blogs - Environnement