Arrêtons de bétonner nos terres agricoles !

Soumise à une pression urbaine sans précédent, notre région voit disparaître ses terres agricoles à un rythme dramatique. Il en est de même au niveau national. Agir pour la Crau vous invite à signer et à diffuser aussi largement que possible un appel à la préservation de ces espaces indispensables à notre indépendance alimentaire et à notre survie. Il est destiné au Premier Ministre et au Ministre de l'Agriculture. Il y a urgence à agir !

 
Nous demandons aux responsables gouvernementaux de prendre des mesures rapides et efficaces pour stopper l'artificialisation de nos précieuses terres nourricières. L'urbanisation incontrôlée de notre territoire fait disparaître, en moyenne, 78 000 ha de surfaces agricoles par an. Ce phénomène est d'autant plus préoccupant qu'il s'est accéléré au cours de ces dernières décennies. Il équivaut, aujourd'hui, à la surface
moyenne d'un département entier tous les 7 ans, ou à un stade de football toutes les 5 minutes.
 
L'incroyable gaspillage de cette ressource naturelle a de graves conséquences pour notre pays, à la fois sur le plan économique, social et environnemental :
  • affaiblissement de notre filière agricole et agro-alimentaire (premier employeur national), qui fragilise de nombreux territoires ruraux, en particulier les territoires périurbains,
  • imperméabilisation des sols aggravant les phénomènes d'inondations dans de nombreuses régions, avec des conséquences humaines et économiques de plus en plus lourdes,
  • limitation des infiltrations indispensables pour l'épuration des eaux, le recyclage d'effluents divers, et la régénération de nos nappes phréatiques,
  • diminution de la biodiversité présente dans les zones agricoles,
  • détérioration de notre cadre de vie, de nos paysages et de notre attractivité touristique,
  • régression de notre agriculture de proximité, de la qualité et de la diversité de notre alimentation, et de notre identité gastronomique et culturelle, à la fois locale et nationale,
  • rallongement de nos circuits d'approvisionnement, qui participe à l'augmentation du transport de marchandises sur longue distance, avec de multiples nuisances.
Nous invitons donc nos concitoyennes et concitoyens à signer cet appel, et à le faire circuler aussi largement que possible, pour encourager le gouvernement à franchir ce pas décisif. Cette démarche collective est à la fois cruciale pour améliorer notre situation actuelle et pour préserver l'avenir de nos enfants.
 
> Signez la pétition en cliquant ici
 

Contact

Jean-Christophe ROBERT
Président de l'association Filière Paysanne
06 17 47 88 78
 

Petit apperçu de la Crau vue du ciel

 

2 commentaires sur “Arrêtons de bétonner nos terres agricoles !”

  1. estienne80 dit :

    Bonjour,
    Merci pour l’article et les photos qui font froid dans le dos !!! C’est terrible parce-que les mêmes instincts de destruction massive touchent l’Ile de France et affectent prioritairement (comme un fait exprès ??) les meilleures terres alluviales de la Brie, de la Plaine de France (Nord de Paris), de la Vallée de la Seine (Chambourcy et ses crus maraîchers et surtout fruitiers ont pratiquement disparu)… etc … Le plateau de Saclay est visé également ainsi que tous les sites périurbains qui ne font l’objet d’aucune précaution de classement, on brade comme si il FALLAIT urbaniser et en vitesse tout ce qui a nourri les populations au cours des épreuves de l’Histoire ! Le monstrueux parc Disney gangrène tout aux alentours sur des milliers d’hectares, un nouveau parc vient d’être lancé sur d’autres terroirs céréaliers (Pierres et Vacances), où cela s’arrêtera t-il, c’est machiavélique !!
    Très cordialement.

  2. blanc mr dit :

    D’après le ministère de l’agriculture le rythme a beaucoup augmenté:
    il a été presque doublé SOIT UN DEPARTEMENT TOUS LES 4 ANS!

    “l’enquête Teruti-Lucas du ministère de l’Agriculture montre qu’entre 2006 et 2010, 78.700 hectares ont été urbanisés tous les ans, soit l’équivalent, en quatre ans, de la surface agricole d’un département.”

    source article du 22/04/2013 sur Reporterre.net
    http://www.reporterre.net/spip.php?article4150

    http://www.agreste.agriculture.gouv.fr/enquetes/territoire-prix-des-terres/teruti-lucas-utilisation-du/

Laissez un commentaire

IMPORTANT! Pour valider votre commentaire, merci de résoudre l'opération suivante:

Combien font 9 + 8 ?
Please leave these two fields as-is:
Ebuzzing - Top des blogs - Environnement